Navigation : star wars

À la une
0

Dénué de toute originalité, Rogue One apparaît comme une commande qui a des allures d’attrape-pognon pour le nombre incalculable d’amateurs de la saga Star Wars. Et, à en croire la formidable année de Disney, ce petit pari peu risqué est presque assuré de rapporter gros à l’entreprise, tout en évitant de dépasser les attentes du spectateur.

Jeux vidéo
0

Le salon des jeux vidéo E3, qui a fermé ses portes jeudi à Los Angeles, a permis d’entrevoir un avenir où d’immenses compétitions de jeux en réseau dans des mondes virtuels seront commentées par des joueurs emblématiques devenus de véritables célébrités.

À la une
0

Entre deux « grands » épisodes de Cinémoutarde, et alors que l’équipe est à pied-d’oeuvre pour préparer la prochaine édition de votre rendez-vous cinématographique favori, voici Cinémoutarde Express, un regard bref et rapide sur ce qui retenait récemment notre attention dans le septième art.

Cinéma / Télévision
0

Après le grand nettoyage de l’univers étendu de Star Wars par Disney suite au rachat de Lucasfilm – ou plutôt sa mise à mort pure et simple -, il restait bien peu de contenus « officiels » divergeant des six (et maintenant sept) films. Heureusement, si le nouveau propriétaire a offert un Épisode VII sans grand frisson, la série Star Wars Rebels (Star Wars Rebelles au Québec) prouve que l’on peut innover sans se trouver trop coincés par les barrières existantes.

Culturel
0

Sorti quelques mois avant que The Force Awakens ne déboule au cinéma, fracassant pratiquement tous les records au box-office, Lost Stars, écrit par Claudia Gray, s’inscrit dans la mouvance littéraire découlant du rachat de Lucasfilm par Disney, et de la relance subséquente de l’ »univers étendu » de la saga de science-fiction.

À la une
0

Si l’événement cinématographique n’a pas besoin de présentations, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps et annonçons immédiatement que J.J. Abrams a encore réussi avec grand brio l’impossible en redonnant vie à un intouchable de façon à satisfaire pratiquement tout le monde, des initiés aux non-initiés, des fans aux nouveaux venus, allant peut-être même à atteindre ceux qui n’en ont absolument rien à faire de toute la folie entourant Star Wars. Pendant presque la totalité de ses deux heures et quelques, disons que le septième épisode de la saga est un feu roulant de feux d’artifice pour l’enfant enfoui en chacun de nous.